Actualités

Marquer les cinquante ans de la fin du concile Vatican II – mieux que cela, célébrer cet anniversaire et ostensiblement ! L’initiative est pour le moins surprenante. La réserve serait plutôt de mise. Car, autant la vague d’espérance avait été puissante à l’annonce de l’audacieux aggiornamento et les avancées décisives dans le rôle que l’Église voulait désormais assumer dans le monde, autant la déception fut cruelle lorsque l’aile conservatrice de l’institution s’appliqua à brider la réforme espérée. Déception, puis découragement, désenchantement, enfin, et largement, désintérêt. Du parvis, on a reflué dans les stalles et sont réinstallés les démons antéconciliaires : l’omniprésence de la curie, le cléricalisme, le dogmatisme, la crispation sur les questions éthiques, le repli sur soi. Et s’ajoutant aux scléroses, le sexe trouble et l’argent sale.

Que de fois vous serez-vous dit, et tout au long des pontificats antérieurs : mais comment est-ce possible ! Mais quelle erreur ! En sortira-t-on jamais ? Les conservatismes seraient-ils donc si incrustés, si répandus, pire – si appréciés ?

Par ailleurs, vous vous serez aussi réjouis, et plus d’une fois, de telle initiative. Peut-être y aurez-vous mis la main. Cette aumônerie de clinique accueillante, ce diocèse poitevin au leader inspiré, cette paroisse flamande se prenant en main, ces prêtres autrichiens, ces communautés latino-américaines, etc. De par le monde, tout de même, beaucoup de communautés se sont décidées à faire mûrir les fruits du concile, et aujourd’hui bien des catholiques se trouvent réconfortés par l’exemple de François et inspirés par son appel. Et donc…

Une invitation est lancée[1] : "Les groupes de réformateurs, associations et mouvements, communautés de base et associations intéressées vont organiser à travers le monde des évènements locaux pour célébrer le 50e anniversaire de la clôture de Vatican II qui a ouvert de nouvelles voies pour l’Église. Comme les apôtres et les disciples de Jésus se rencontrèrent à Jérusalem (Actes 15,2-4), nous invitons les délégués de ces mouvements inspirés par le Concile Vatican II à se rencontrer à Rome du 20 au 22 novembre 2015 lors d’un événement mondial afin de célébrer le 50e anniversaire de la clôture de Vatican II, de nous connaître les uns les autres et de partager nos expériences locales et nos réflexions.

Le temps est venu pour la partie occultée de l’Église de sortir des catacombes[2]. Rejoignez-nous pour cette rencontre unique de groupes réformateurs et de personnalités catholiques reconnus du monde entier. Disciples de Jésus, égaux devant lui, nous sommes appelés à montrer au monde et à l’Église que les graines semées par le Concile Vatican II ont germé au cours des 50 dernières années.

 

Nous voulons

•     partager nos expériences pour garder l’Église vivante dans l’esprit de Vatican II;

•     nous dire quelle est notre vision de son avenir ;

•     et montrer comment les groupes locaux vivent et expriment leur foi aujourd’hui dans un monde en mutation.

Notre diversité montrera la richesse et la vitalité du peuple de Dieu dans son unité (1 Cor 12), comme le font les couleurs de l’arc en ciel."      

Par qui l’initiative fut-elle lancée et le projet aujourd’hui porté ? Notamment par les branches du mouvement international We are Church, par celles du Réseau Européen Églises et Libertés[3], et par d’autres associations réformistes : elles se présentent sur le site[4] fédérateur de l’événement : http://www.council50.org/.

Que faire dès aujourd’hui ? Pratiquement, vous êtes invités à participer à l’événement ; sinon, dans votre communauté, à désigner des délégués[5]. Mais d’abord, dans vos groupes et associations, à préparer vos apports selon deux axes.

En menant d’abord une réflexion collective à l’aide du schéma suivant :

•     le passé : quelles sont les cinq décisions pastorales les plus importantes de notre Église prises depuis 1965 que vous pensez être des erreurs ?

•     le présent : quelles sont les cinq réformes majeures qui auraient dû être envisagées à l’échelle mondiale depuis la fin de Vatican II ?

•     le futur : quelles sont les avancées pour le Peuple de Dieu qui vont résulter de ces cinq réformes ?

Puis en formulant ce que vous considérez être les fruits de Vatican II chez vous : réalisations, expériences, propositions, orientations, …

Communiquez-les à raffaele.counci50@gmail.com ou chez nous à Sylvie Kempgens (02 735 04 58), voire à l’adresse de la revue. Ces rapports et propositions de réforme[6] seront regroupés pour aboutir à la rédaction d’une "charte" qui sera diffusée de par le monde et présentée au pape, feuille de route pour une Église du 21e siècle solidaire d’un monde à remettre à l’endroit.

Occasion précieuse de susciter des réseaux au niveau mondial pour nous soutenir les uns les autres. Occasion de faire connaître une autre face de l’Église, engagée pour la solidarité, respectueuse des femmes comme des hommes, attentive à la planète. De célébrer et de prier pour nous rendre plus attentifs au souffle de l’Esprit.

Bienvenue à Council 50 !

À Rome du 20 au 22 novembre 2015…

Jean-Marie CULOT, pour le Conseil de PAVÉS



J.C., jeudi 10 septembre 2015

Du côté de p.a.v.é.s.?

Voici le texte du mois, "liminaire" par Jean-Marie Culot.

Vous trouverez dans l'agenda notre prochaine activité, [] ainsi que d’autres activités que nous avons notées à votre intention.

Vous pouvez aussi consulter une sélection de nos publications, voici les plus récentes.
Un outil de recherche est aussi à votre disposition.

Vous et nous

Etes-vous aussi "Pour un Autre Visage de l'Eglise et de la Société" ? Souhaitez-vous recevoir notre newsletter? Laissez-nous votre e-mail

Contactez-nous à info@paves-reseau.be et exprimez vous dans le forum

Qui sommes-nous ?

« Pour un Autre Visage d'Église et de Société » ( p.a.v.é.s. ) est le collectif Wallonie-Bruxelles rassemblant une dizaine de groupes de catholiques progressistes, dont certains sont nés spontanément dans la foulée de « l'événement Gaillot » en mars 1995.

Le réseau p.a.v.é.s. relie des associations qui se sont accordées sur un mode de collaboration.

p.a.v.é.s. désire réfléchir et agir avec d'autres groupes de chrétiens réformateurs en vue d'une mutation sociale et ecclésiale. Il se veut une caisse de résonance des activités orientées dans un sens novateur pour toutes les régions. Il publie régulièrement ses prises de position en lien avec l'actualité.

p.a.v.é.s. s'inscrit à son tour dans un mouvement de chrétiens réformateurs international et œcuménique.

p.a.v.é.s. publie une revue trimestrielle de 60 pages qui remplace dorénavant les bulletins Hors-les-Murs et Communautés en Marche.

Les efforts se coordonnent autour de l'objectif de p.a.v.é.s. Les associations organisent des activités et publient.
Voici des sites dont nous nous sentons proches.


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux