Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

liminaire

Pierre A. Collet
Cet article n'a pas été publié dans une de nos revues

A la suite de l'homélie du pape lors de la messe chrismale du Jeudi Saint, répondant par une fin de non-recevoir à l'appel des curés autrichiens, Vittorio Bellavite, porte-parole de « Noi Siamo Chiesa », la branche italienne du mouvement « Nous sommes Eglise », a fait une déclaration qui a été reprise comme position du mouvement international IMWAC.

Chez nous, dès le lendemain, De Standaard  publiait une longue interview de l'évêque d'Anvers Johan Bonny qui disait vraiment autre chose que Joseph Ratzinger.

Deux jours plus tard, Helmut Schüller, le "patron" de la Pfarrer-Initiative, lançait à tous ceux qui le soutenaient un appel à « internationaliser » sa demande de rencontre avec le pape pour un dialogue franc et ouvert concernant ces questions urgentes.

Et le chassé-croisé n’a pas cessé depuis : aujourd’hui même, le cardinal suisse K. Koch maintient que cette initiative étant autrichienne et donc locale, le pape ne devrait pas y répondre ; tandis que les évêques autrichiens reconnaissent que ce sont des questions qui concernent l’église universelle, et qu’ils ne sont donc pas habilités sur ce terrain…

Entretemps, Rome a lancé quelques nouveaux pavés dans la mare, en sanctionnant des théologiens espagnols et irlandais  et en annonçant une « remise en ordre » aux religieuses américaines… Les réactions sont déjà nombreuses : IMWAC et toutes ses antennes nationales ont déjà pris position sur le premier point, invitant à ce que "l'année de la foi" soit aussi une "année du dialogue". Un vieil ami américain de Joseph Ratzinger lui a adressé une "lettre ouverte", tandis qu’Ivone Gebara vient d’exprimer la grande souffrance que lui inspire la position du Vatican concernant les religieuses.

Que Rome semble si loin de cette belle homélie du dominicain français Jacques Martin qui nous a « réchauffé le cœur » dans ce temps de Pâques… On lira aussi avec intérêt la réflexion de Jacques Noyer, ancien évêque d’Amiens, sur une compréhension plus spirituelle de « l’obéissance ».


Pierre A. Collet (pavés)


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux