Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

liminaire

Pierre A. Collet
Cet article n'a pas été publié dans une de nos revues

L’approche de Noël oblige, les migrants semblent avoir trouvé, enfin, une place plus juste dans nos médias nationaux, même si la solidarité de tous ne sera jamais qu’une réponse à très court terme. Témoignage : « Je quitte Carla au terme de cet agréable entretien – est-ce la tête ? est-ce le cœur ? – mais tout traversé d’infos, d’émotions, de questions, d’étonnements, de pistes, d’ouvertures. Elle fut dès le début, en septembre, de ce très extraordinaire mouvement de solidarité envers les réfugiés du parc Maximilien, déclenché après les inavouables bastonnades policières de septembre. [lire la suite …] »   Notre dernier bulletin avait publié un autre témoignage sur cette situation et a aussi rendu compte du dernier Colloque Gesché à Louvain-la-Neuve. L’hospitalité comme fondement de toute spiritualité y a fait l’objet d’une belle communication du frère Pierre de Béthune et nous avions déjà fait connaître l’article très convaincant de Luis Carlos Susin sur le modèle d’hospitalité d’Abraham 

On est bien loin de cette attitude avec la déclaration de Trump poussant à faire reconnaître Jérusalem comme capitale du seul État d’Israël… C’est en tant qu’historienne autant que chrétienne que Martine Sévegrand ne peut être d’accord : il faut lire son dossier « Jérusalem et les chrétiens : l’histoire d’une tragédie » dans un récent Golias-Hebdo n° 507

Et puis en même temps que cette nouvelle année liturgique, on nous invite à changer la formule du Notre Père, rien que ça : « Ne nous laisse pas entrer en tentation »… Plusieurs érudits nous expliquent que l’amélioration est très imparfaite, que c’est surtout le mot « tentation » qu’il fallait remplacer, parce qu’il a pris une connotation trop moralisante…  

Nos meilleurs vœux pour un Noël solidaire et une année nouvelle habitée d’espérance ! Avec une "crèche pour temps de migrations" : « En associant à la crèche de Noël "un cortège d’hommes et femmes fuyant, dans l’obscurité, la peur, la mort, la guerre et leur propre condition", l’artiste Bernard Sournia a voulu faire un lien avec ce que vivent des millions d'hommes aujourd'hui. Nous sommes par ailleurs tous "migrants, précise-t-il, même nous, enfants gâtés des terres d’Europe, mais des errants tout de même, spirituellement en tout cas." »


Pierre A. Collet (pavés)


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux