Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

Quel monde commun voulons-nous ?

Thérèse Marlier
Publié dans HLM n°102 (12/2005)

Le dualisme de notre monde est une évidence. C’est déjà vrai pour l’espèce végétale, animale, a fortiori pour l’espèce humaine. Le féminin serait-il bien coté dans nos pays ?

 

En parcourant des rayons de librairie, je constate un nombre important et varié de magazines féminins : le classique, le populaire Femmes d’aujourd’ hui, Elle, Axelle, la revue du mouvement Vie féminine et bien d’autres …

HLM a-t-il quelque chose à écrire sur ce sujet et ce, à partir d’une réflexion et d’un vécu ? Peut-être… En effet, un certain nombre d’hommes et de femmes ont transgressé l’obligation du célibat sacerdotal dans l’Église catholique. Ils ont fait alliance, voire mis des enfants au monde. Elles sont épouses légitimes, ou amies, reçues ou cachées. Ces femmes ont, avec époux ou compagnon, ouvert une porte, mis un coin dans ce mur toujours bétonné du célibat ? Elles peuvent en parler ...

Parmi les nombreuses lectures offertes à ma curiosité, j’ai épinglé un arti-cle de Françoise Collin :  Le  féminisme pour quoi faire ? Genèse et formes d’un mouvement. Une réflexion de cette philosophe m’atteint de plein fouet : « Le principal  acquis du féminisme, c’est d’avoir sorti les femmes de leur position de dépendance pour les rendre conscientes, actrices de leur destin, même si les structures sociales et symboliques résistent (…).  Il (le féminisme) souhaite une restructuration fondamentale des rapports entre les sexes qui engage les unes et les autres par rapport au monde » [1].

Cette  affirmation concerne tout autant  l’économie,  la culture,  la gestion de la terre et des eaux, l’éducation des enfants et des jeunes, les philoso-phies, les religions que la gestion de la vie quotidienne privée. C’est un partenariat, un système associatif de personnes égales en droits comme en devoirs, chacun et chacune respecté et reconnu dans ses différences…  Cela change les relations homme/femme et leur rapport au monde !

Le patriarcat domine encore : la violence existe toujours. Elle est le fait d’hommes et de femmes. Mais les femmes en sont davantage victimes. J’en veux pour preuves les discriminations au travail : embauche, salaires, promotions, harcèlement, … Amnesty International [2] axe toute sa campa-gne sur Halte à la violence contre les femmes. Son slogan « Si tu bats ta femme, t’es pas un homme… » nous rappelle aussi ce fléau qui transcende les classes sociales.

Une autre structure de société est souhaitée par les femmes et certains hommes, et soutenue par le féminisme. Ce qui est en jeu, ce n’est pas le droit à l’égalité, encore moins au pouvoir, mais plutôt une nouvelle manière d’être responsable ensemble du bien commun de l’humanité.  De cette gestion de l’humain dans toute sa dimension dépend notre avenir et celui des générations futures.

Et les religions ? L’église catholique entres autres, que dit-elle à propos des femmes ? Comment se vit le partenariat dans cette institution ?

Jésus, l’homme qui est venu parler aux femmes et aux hommes de son temps, que dit-il ? que fait-il ? Il s’entoure d’hommes et de femmes ; il écoute, défend et valorise des femmes. L’épisode de la femme adultère est  un bon témoin de ses prises de position vis-à-vis des femmes.

Aujourd’hui, quelle est la parole de la hiérarchie à propos des femmes ?  Quel est son comportement lorsqu’il s’agit de leur donner leur part de responsabilité à tous les échelons dans cette église hiérarchiquement masculine ?

En fait, les hommes et les femmes de notre temps n’aspirent-ils pas à dépasser ces règles, ces limites pour s’ouvrir à une nouvelle étape, à une nouvelle richesse… ?


Thérèse Marlier (Hors-les-murs)

Notes :
[1]. Revue Nouvelle,  n° 11,  2004, p. 9-25, extraits tirés des p. 14 et 23.
[2]www.amnestyinternational.be 

Sommaire du numéro 102 de HLM :

Bonjour, je suis aumônière  

L’aumônerie de prison   

Travailler comme aumônière  

La politique au féminin  

Des femmes en recherche théologique   

Le ministère féminin vu par quatre femmes pasteures et une rabbin 

Rencontrées à Hors-les-Murs    

Ministères féminins : de la réflexion à l’action   



retourner dans l'article


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux