Publications

Rechercher les articles
par mot du titre ou mot-clé :

présentés par :

année et n° (si revue):

auteur :

liminaire

Pierre A. Collet
Cet article n'a pas été publié dans une de nos revues

Les lecteurs abonnés à notre édition « papier » - sous la couverture de Hors-les-Murs, Communautés en Marche ou Réseau Résistances - reçoivent ces jours-ci le bulletin du mois de mars ; ils y trouveront nos réflexions, nos coups de cœur, nos prises de position, particulièrement concernant la polémique ouverte depuis la fin du mois de janvier avec la hiérarchie de l’Eglise catholique. Après la tentative de levée d’excommunication des évêques intégristes, après l’affaire Williamson, après l’excommunication de l’entourage de la fillette brésilienne et les retraites stratégiques de l’épiscopat brésilien puis du Vatican opérées sous la pression de l’opinion publique, il y aurait de quoi réagir quasiment au jour le jour ! Nous vous suggérons ici quelques compléments. Vous aurez peut-être vu, parmi d’autres, les réponses d’Ivone Gebara qui s’insurge contre « l’anachronisme des éthiques épiscopales » ou de Gérard Fourez qui n’hésite pas à rapprocher « l’attitude de certains évêques de celle des scribes et des pharisiens ». Mais aussi celle de Mgr Deniau, l’évêque de Nevers : quelques évêques semblent capables d’une parole libre : « il y avait autre chose à dire ! »

Malheureusement, la liste des gestes et des déclarations difficiles à digérer ne fait que continuer. Il y a quelques jours, dans l’avion qui l’amenait en Afrique, Benoît XVI n’hésitait pas à réaffirmer à propos du sida – de manière bien plus lourde encore que son prédécesseur – que « la distribution des préservatifs n’était pas une solution mais, au contraire, cela ne fait qu’augmenter le problème »… tout en avouant par contre son « incompétence en matière de programme politique et économique ». Cherchez l’erreur…

Plus globalement, il nous semble bien comme à Ivone Gebara qu’une forme de « schisme » de la hiérarchie par rapport au Peuple de Dieu est en train de se produire. Les évêques et le pape en particulier ne cessent de s’éloigner de la foi vécue, perçue, exprimée par les gens. Et qu’on ne nous dise pas que l’inverse est tout aussi vrai : c’est eux qui sont et s’affirment au service de la communauté, et non le contraire… Dans le même entretien, le pape n’hésite pas à rire du reproche qu’on lui fait d’être un « homme isolé » : «A la vérité, ce mythe de la solitude me fait rire. Tous les jours je rencontre beaucoup de monde (...) Je suis entouré d’amis. La solitude n’existe pas (...) Je ne me sens seul d’aucune façon». Cela tranche évidemment avec sa ‘lettre personnelle’ du 11 mars où il reconnaissait quelques erreurs de communication et disait surtout sa souffrance… d’avoir été mal compris. Décidément, il n’a guère tiré de leçon de ce qui vient de se passer !

Dans la foulée des prises de position des théologiens européens et des évêques allemands – d’autres aussi sûrement, mais nous ne lisons pas tout ! – nous estimons qu’une mesure élémentaire consisterait à « démissionner » un certain nombre de nos évêques, dans les diocèses comme à la curie.

Pierre A. Collet (pavés)


webdesign bien à vous / © pavés. tous droits réservés / contact : info@paves-reseau.be

Chrétiens en Route, Communautés de base, Démocratie dans l'Eglise, Evangile sans frontières, Hors-les-murs HLM, Mouvement Chrétien pour la Paix MCP, Pavés Hainaut Occidental, Sonalux